Faites-vous partie des millions d’hommes et de femmes souffrant d’alopécie androgénétique ? Dans cet article, nous vous dirons tout ce que vous avez besoin de savoir au sujet de ce syndrome et des options de traitement à votre disposition.

Qu’est-ce que l’alopécie androgénétique ?

L’alopécie androgénétique, également appelée calvitie, est un syndrome de pertes de cheveux génétique héréditaire. On considère qu’il est occasionné par des changements hormonaux, en particulier en raison des concentrations d’androgènes (hormones sexuelles masculines) dans l’organisme. Ces changements affectent la croissance capillaire et provoquent des pertes de cheveux aux motifs caractéristiques. Chez les hommes, les pertes sont souvent localisées au niveau du front et du sommet du crâne. Les femmes souffrant d’alopécie androgénétique ont tendance à constater des pertes plus diffuses sur l’ensemble du cuir chevelu.

Souffrez-vous d’une prédisposition à l’alopécie androgénétique ?

Environ 50 % des hommes développent des symptômes d’alopécie androgénétique avant la cinquantaine et 40 % des femmes en subissent également au moment où elles atteignent la ménopause. Toutefois, cette pathologie ne touche pas que les personnes d’un certain âge, certains jeunes hommes constatent des premiers signes de pertes de cheveux dès la vingtaine. Étant donné que la prédisposition à ce type de pertes de cheveux est héritée via le patrimoine génétique, une observation des membres de votre famille peut vous fournir des indications sur le risque de développer cette maladie. Si eux aussi ont développé une alopécie androgénétique, il est plus probable que vous soyez touchés.

Existe-t-il un remède à l’alopécie androgénétique ?

Malheureusement, il n’existe aucune pilule ou potion magique permettant de soigner l’alopécie androgénétique. Toutefois, les experts de Vinci Hair Clinic indiquent que de nombreuses solutions permettant d’interrompre les pertes de cheveux et d’encourager leur croissance existent. Pour la plupart des clients, les médicaments minoxidil et finastéride sont un bon point de départ pour le traitement de l’alopécie androgénétique. Ces deux molécules approuvées par les autorités sanitaires américaines peuvent offrir d’excellents résultats pour interrompre la progression des pertes de cheveux et stimuler la croissance capillaire. Ces médicaments peuvent s’utiliser seuls ou en conjonction avec d’autres traitements comme la PRP et la LLLT. Les chirurgies de greffe capillaire sont une autre approche de plus en plus populaire. Pour reconstruire la densité des zones déjà atteintes de calvitie, les chirurgiens collectent des greffons à l’arrière du crâne du patient. Ces greffons sont génétiquement plus forts et ne seront pas affectés par l’alopécie androgénétique, permettant de créer un résultat définitif d’apparence naturelle.

Tout ce que vous avez besoin de savoir au sujet de l’alopécie androgénétique