Tout le monde peut perde ses cheveux, ces histoires de stars vont le prouver.

Kourtney Kardashian essaye la thérapie PRP

Le moment où Kourtney Kardashian a découvert son début de calvitie fut capturé durant la 17e saison de “Keeping Up With The Kardashians”. La sœur de Kourtney, Kim Kardashian l’avait remarqué et lui a directement conseillé d’aller voir un spécialiste. Kourtney croyait que sa perte de cheveux était dû au style de sa queue de cheval. Ce type de perte capillaire est appelé l’alopécie de traction et est courante chez les femmes qui portent de longues extensions ou qui se serrent trop les cheveux. Pour résoudre ce problème, Kourtney a commencé son traitement avec la thérapie PRP qui permet de stimuler la repousse en injectant du plasma riche en plaquettes dans le scalpe.

Emily Simpson est touchée par l’effluvium télogène

La star de “The Real Housewives of Orange County” Emily Simpson a récemment révélé qu’elle souffrait de l’effluvium télogène (perte capillaire reliée au stress). Cette maladie peut être déclenchée par la prise ou perte soudaine de poids, des médicaments, la tension émotionnelle ou le surplus d’émotions. La bonne nouvelle pour Emily et les autres dans le même cas c’est que la repousse reprend son cours normal après quelques mois. Suivre une routine sportive et prendre des suppléments nutritionnels ou minérales peut améliorer le procédé.

Alan Halsall a fait sa deuxième transplantation capillaire

L’acteur de “Coronation Street” Alan Halsall a subi pour la deuxième fois une chirurgie transplantation capillaire en 2019, sa première datait de 2016. L’homme de 36 ans s’est expliqué aux fans sur les réseaux sociaux en disant que la chirurgie lui avait permis de reprendre confiance en lui. Il a également encouragé les autres hommes avec des soucis de cheveux de ne pas avoir honte de demander de l’aide.

Stephen Gostkowski opte pour la LLLT

Le joueur de la NFL Stephen Gostkowski a décidé de commencer son traitement de restauration capillaire lorsque sa femme lui a dit qu’il ne lui restait plus grand chose sur la tête. L’athlète de 35 ans a précisé que prendre cette décision était une étape importante pour son bien-être et qu’il était fier de l’avoir prise. Il a opté pour la combinaison de la thérapie au laser basse énergie (LLLTP) avec la thérapie PRP. Ces traitements vont permettre d’améliorer la repousse et de ralentir la prolifération des zones desservies de cheveux.

Les dernières actualités capillaires des stars