Les portes de cheveux sont un signe de vieillissement qui peut ajouter de nombreuses années à l’apparence d’un individu. Toutefois, elles ne sont pas limitées aux hommes et femmes d’un certain âge. En réalité, de nombreux syndromes sont susceptibles de provoquer des pertes de cheveux voire une calvitie chez les jeunes.

Pertes de cheveux héréditaires

Les pertes de cheveux les plus fréquentes proviennent de l’alopécie androgénétique. Cette pathologie est héréditaire, elle se transmet génétiquement par l’intermédiaire des parents. Si vos parents ont subi des pertes de cheveux jeunes, il est probable que vous soyez également affecté.

Alopécie de traction

L’alopécie de traction est le nom des pertes de cheveux résultant de la traction exercée sur les follicules capillaires, qui provoque leur arrachage. Ce phénomène est particulièrement fréquent chez les jeunes femmes qui portent souvent des coiffures très rigides : queues de cheval, chignons ou tresses. Cette pathologie peut également apparaître en raison du port d’extensions pendant un laps de temps prolongé.

Effluvium télogène

L’effluvium télogène est une maladie liée au stress qui provoque des pertes de cheveux. Elle altère le cycle de croissance naturel des cheveux, ce qui produit des pertes excessives, généralement trois mois après un épisode traumatique. Les jeunes souffrent souvent d’effluvium télogène après des expériences brutales ou des changements importants, par exemple lorsqu’ils cherchent un emploi ou étudient pour les examens.

Alopécie areata

L’alopécie areata peut débuter à n’importe quel âge mais se développe généralement avant la trentaine. Elle se produit lorsque le système immunitaire de notre organisme attaque nos follicules capillaires, provoquant l’apparition de zones circulaires de pertes de cheveux. Les facteurs déclencheurs de l’alopécie areata ne sont pas intégralement compris à l’heure actuelle. Toutefois, on a déjà la preuve que des facteurs génétiques entrent en compte.

Troubles thyroïdiens

Les troubles thyroïdiens sont fréquents chez les jeunes et de nombreux cas ne sont pas diagnostiqués. Les symptômes sont parfois subtils, ils incluent la fatigue et la difficulté à conserver un poids sain.  L’hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie peuvent également provoquer des pertes de cheveux généralisées sur l’ensemble du cuir chevelu.

Je suis trop jeune pour perdre mes cheveux !

Ne perdez pas espoir si vous souffrez de pertes de cheveux prématurées. Vinci Hair Clinic est spécialisé dans le traitement des problèmes de chevelure tels que ceux décrits ci-dessus. Ils proposent une gamme de solutions de restauration capillaire, dont des médicaments, les thérapies Laser Cap LLLT ou PRP, la dermopigmentation du cuir chevelu et les greffes de cheveux.

Les causes de pertes de cheveux chez les jeunes