Bien que les effets de la pollution aérienne sur la santé de notre organisme soient reconnus depuis longtemps, ce n’est que récemment que son impact sur nos cheveux a commencé à être étudié. Nous avons dressé un état des lieux de la recherche et des méthodes permettant de protéger vos cheveux des dommages de la pollution.

Les effets de la pollution sur la croissance capillaire

Hyuk Chul Kwon et son équipe de chercheurs du Centre de recherche sur les sciences de l’avenir de la Corée du Sud ont récemment publié une étude intitulée « Effets des particules en suspension sur les papilles dermiques humaines » lors du 28e congrès de l’EADV à Madrid. Les particules en suspension sont des particules liquides ou solides microscopiques, tandis que les papilles dermiques sont des cellules que l’on trouve à la base de nos follicules capillaires. L’équipe de scientifiques a exposé des cellules de papilles dermiques à des particules de diesel et de poussières de diamètre inférieur à 10 microns. Les particules de cette taille sont considérées comme des contaminants majeurs et liées à des maladies cardiovasculaires et d’autres problèmes de santé graves. Les cellules de papilles dermiques ont été examinées 24 heures après exposition, par le biais d’un processus d’identification des concentrations en protéines. L’analyse des cellules a montré une baisse de la concentration en bêta-caténine, cycline D1, cycline E et CDK2, autant de protéines impliquées dans la croissance capillaire et la santé des cheveux.

Protégez vos cheveux de la pollution aérienne

L’Organisation Mondiale de la Santé estime que 90% de la population humaine vit dans un environnement contaminé par la pollution aérienne. La pollution est occasionnée par la combustion d’énergies fossiles (charbon, diesel et pétrole) et par les activités industrielles (mines, chantiers et usines). Il est difficile d’éviter entièrement la pollution aérienne, alors comment protéger nos cheveux des dommages ? Les auteurs de l’étude offrent une suggestion en recommandant de faire du sport à l’intérieur. Vous pouvez également utiliser un chapeau ou un foulard pour couvrir vos cheveux et votre cuir chevelu dans les zones fortement polluées. Les produits de soin des cheveux anti-pollution constituent une autre alternative, disponible auprès d’un nombre grandissant de marques de produits de beauté.

Cette nouvelle étude révèle des informations importantes sur les pertes de cheveux, mais la pollution n’est qu’un des nombreux facteurs contribuant à la calvitie. Si des pertes de cheveux excessives ou le ralentissement de la croissance de votre chevelure vous préoccupent, prenez conseil auprès d’un expert. Vinci Hair Clinic propose des consultations gratuites, afin que vous puissiez déterminer l’origine exacte de vos pertes de cheveux et bénéficier de conseils personnalisés sur les traitements les mieux adaptés à vos besoins.

Le lien entre pollution aérienne et pertes de cheveux