Depuis les prémices de la restauration capillaire, les docteurs ont essayé de nombreuses techniques chirurgicales de greffes de cheveux avec plus ou moins de succès. Aujourd’hui, la procédure est peaufinée et deux méthodes sont très répandues : la greffe d’unités folliculaires (FUT) et l’extraction d’unités folliculaires (FUE). Comment ces techniques fonctionnent-elles et quelles sont leurs différences ?

Comment fonctionne une greffe de cheveux

Une greffe de cheveux est une procédure chirurgicale définitive qui fait appel aux cheveux du patient pour restaurer la densité naturelle des zones touchées par les pertes de cheveux. Les cheveux greffés sont généralement prélevés à l’arrière du crâne du patient, car ces follicules sont insensibles à l’alopécie androgénétique. Pour les pertes de cheveux les plus avancées, il est également possible de prélever des poils corporels. Après une période de cicatrisation initiale, les cheveux greffés tombent naturellement et sont remplacés par de nouveaux cheveux. La majorité des patients constate des résultats 6 mois après l’opération.

Greffe d’unités folliculaires (FUT)

Une greffe de cheveux FUT est une procédure chirurgicale mineure sous anesthésie locale. La technique est en mesure de traiter des pertes de cheveux relativement avancées en une seule séance et permet d’obtenir une densité améliorée d’apparence naturelle. Au cours de cette procédure, une fine bande de peau contenant des cheveux est prélevée à l’arrière du crâne du patient. Elle est divisée en greffons qui sont ensuite implantés dans la zone receveuse.

Extraction d’unités folliculaires (FUE)

Comme pour la chirurgie FUT, une greffe cheveux FUE se réalise sous anesthésie locale et cicatrise rapidement. La principale différence entre les deux types de greffes de cheveux provient de la méthode utilisée pour prélever les greffons. La technique FUE utilise les dernières technologies médicales pour les extraire un par un, ce qui ne nécessite aucun point de suture et ne laisse absolument aucune trace de l’opération.

Procédure de greffe Vinci Max

Les hommes dont la calvitie a progressé au stade IV de l’échelle de Norwood ou au-delà n’ont plus beaucoup de cheveux disponibles et ne constituent pas de bons candidats aux greffes FUE et FUT. Pour ces patients victimes de pertes avancées, les experts de Vinci Hair Clinic ont développé la procédure de greffe de cheveux Vinci Max. Vinci Max optimise l’utilisation des greffons en associant les méthodes FUT et FUE. Les procédures FUE et FUT sont généralement terminées en une journée, mais la technique Vinci Max peut nécessiter deux ou trois séances.

 

 

Greffes de cheveux FUT et FUE : quelles différences ?