Dans un article précédent, nous mentionnions la prédisposition génétique de la famille royale britannique à la calvitie. Nous remarquions notamment que le Prince Harry, qui n’était à l’époque que fiancé, avait déjà commencé à montrer des signes d’alopécie androgénétique. Les dernières photos de presse montrent que cette calvitie est en train de progresser.

Les pertes de cheveux du Prince Harry

Comme son frère ainé le Prince William et leur père le Prince Charles, Harry montre des symptômes de calvitie masculine typiques du haut de ses 34 ans. Ses pertes de cheveux sont localisées au sommet du crâne, bien que la ligne de front ne semble pas encore affectée. Depuis qu’il a révélé son projet de mariage avec Meghan Markle en 2017, les pertes de cheveux ont progressé significativement. Le sommet de son crâne est désormais entièrement découvert, jusqu’à l’arrière de sa tête.

Certains tabloïdes ont suggéré que le stress lié à cette union pourrait avoir contribué à ses pertes de cheveux. Toutefois, les experts de Vinci Hair Clinic expliquent que cette progression correspond à une alopécie androgénétique non soignée. Il semble que le Prince Harry n’ait pas fait grand-chose pour soigner ou masquer ses pertes de cheveux jusqu’ici. C’est assez surprenant, puisque le Prince William s’est beaucoup fait charrier sur sa calvitie. Toutefois, les experts de Vinci Hair Clinic précisent qu’il devrait envisager de consulter dès maintenant pour avoir les meilleures chances de retrouver ses cheveux.

Vaincre la calvitie masculine

Si vous souffrez de calvitie et que vous envisagez un traitement de restauration capillaire, rappelez-vous que « le plus tôt sera le mieux ». Dans les phases précoces de pertes de cheveux, les solutions médicales comme le finastéride, le minoxidil, la LLLT, la PRP et la mésothérapie peuvent s’avérer très efficaces. Un programme de traitement bien planifié peut mettre fin aux pertes de cheveux et stimuler leur croissance. Toutefois, la seule solution définitive à ce syndrome est la greffe chirurgicale FUT ou FUE. Quelle que soit la technique retenue, vous devrez disposer de suffisamment de cheveux donneurs pour obtenir de bons résultats d’une densité naturelle. Cela peut être compliqué si vos pertes de cheveux sont très avancées mais vous ne devriez pas abandonner cet espoir. Vinci Hair Clinic a développé la procédure Vinci Max qui associe les techniques chirurgicales FUE et FUT pour maximiser la disponibilité des greffons.

Est-il temps de suivre un traitement ? Un point sur l’avancée de la calvitie du Prince Harry