Saviez-vous qu’il existe un lien entre les techniques de coiffure afro populaires et le syndrome de pertes de cheveux appelé alopécie de traction ?

La recherche sur l’alopécie de traction

En 2017, une équipe de l’école universitaire de médecine John Hopkins a analysé 19 études afin de mieux comprendre la prévalence de l’alopécie de traction chez les femmes afro-américaines. L’alopécie de traction est un syndrome qui se développe lorsque les follicules capillaires subissent des contraintes importantes, entraînant un arrachage des cheveux. Les chercheurs ont découvert que certaines techniques de coiffures favorisées par les femmes aux cheveux afro augmentaient les risques de développer ce type de pertes de cheveux. Ils ont identifié que les dreadlocks, les tresses et les extensions étaient les coiffures comportant le plus de risques, en remarquant que les cheveux lissés chimiquement étaient également susceptibles d’être touchés. Le lissage thermique des cheveux et les coiffures chimiques sont considérés comme des techniques à moyen risque étant donné leur propension à affaiblir les tiges des cheveux. L’utilisation d’adhésif pour attacher les perruques est également un facteur pouvant provoquer des dégâts. Les coiffures présentant un risque faible sont celles qui exercent des contraintes minimales sur les cheveux : chignons souples et coiffures naturelles.

Soigner l’alopécie de traction

Il est possible d’éviter l’alopécie de traction en choisissant attentivement ses coiffures et techniques. On peut également interrompre sa progression et retrouver les cheveux perdus en réagissant dès les signes précoces. La première étape pour les victimes d’alopécie de traction consiste à adopter des coiffures moins rigides et à éviter les techniques de coiffure chimiques et thermiques. Dans un deuxième temps, vous pouvez envisager des traitements de restauration capillaire pour stimuler la régénération des cheveux. Les traitements recommandés par les experts de Vinci Hair Clinic pour les femmes victimes d’alopécie de traction incluent la thérapie PRP, la mésothérapie et le Laser Cap LLLT. Ils proposent également le complément alimentaire Vitruvian Line qui contient des vitamines et minéraux encourageant une croissance capillaire saine.

Pour les femmes dont l’alopécie de traction est un problème à long terme et dont les follicules sont endommagés, il n’est pas toujours possible de faire repousser naturellement les cheveux. La dermopigmentation du cuir chevelu pour cheveux longs Vinci est une solution innovante à ce problème. Cette technique non-chirurgicale fait appel à des pigments spécialisés appliqués sur le cuir chevelu pour déguiser les zones impactées. En réduisant le contraste entre la peau nue et la couleur des cheveux, les techniciens Vinci créent une impression de densité pour un résultat subtil d’apparence naturelle.

 

 

 

 

 

Coiffures afro et alopécie de traction